.
Les news GKD Team France

Fusiomesh
(
mise en ligne le 8 novembre 2005)

Un nouveau principe de fixation universel pour les mailles d'inox GKD.

Fusiomesh procède d’une idée simple :
Assembler entre eux deux profils et la maille sans contraintes de linéarité, de forme et d’alignement par rapport aux câbles.

Imaginer un principe universel convenant à toutes les mailles et à toutes les situations.


D’une très haute performance, Fusiomesh est mis en place dans nos usines mais peut dans certains cas être monté sur site.

 

Précisions du 13 décembre 2006 : Fusiomesh c'est toujours autant de possibilités et de variations des techniques de fixation : Fixation par plats, par cornières ou par profils spéciaux...
Mais aujourd'hui c'est aussi 3 standards tenus en stock. Fusiomesh avec plats, Fusiomesh avec plat et cornière et Fusiomesh NG sont désormais les 3 grands principes finalisés.
Tous les détails dans la rubrique "systèmes de fixation" de l'espace pro.


Fusiomesh pour toutes les situations
Développé afin de répondre aux exigences de mise en tension des mailles imposées par l'architecture tant à l'extérieur que pour des applications intérieures, Fusiomesh associe résistance et adaptabilité.
La fusion des profilés à l'aide de la résine bi-composants développée spécialement pour cette application permet d'exercer les tensions indispensables à la bonne mise en oeuvre des toiles, de manière fiable, discrète, rapide et économique.
Projet ADP TGV - 22 000 m2 de maille inox tendue avec Fusiomesh

Un système de fixation adaptable à chaque projet, monté en atelier ou sur site

L'un des objectifs lors du développement de Fusiomesh a été de trouver un système de fixation permettant de s'extraire des contraintes de verticalité et d'horizontalité, afin d'offrir un principe alternatif à ceux déjà proposés. Fusiomesh peut ainsi être appliqué sur une maille coupée en biais, ou suivre une courbe. Cette caractéristique élargit ainsi les possibilités de mise en oeuvre des mailles, et fait du Fusiomesh un prinicipe universel adpaté à une grande variété de projets (idéal pour les parements ou garde-corps d'escaliers par exemple).

De même, la possibilité de monter en atelier les plats sur la maille, ou directement sur site par le poseur, permet une plus grande flexibilité lors de la mise en oeuvre, et un montage sur mesure pour chaque projet.

Projet Confluant 1Bis : Mise en oeuvre des plats inox et application de la résine bi-composants sur site.
Projet Confluant 1Bis : Réception dans des caisses repérées des plats inox préalablement fusionnés à la maille en atelier.
Projet ADP TGV : Application de la résine sur site, avec prétention de la maille inox.
 

Afin de répondre à la diversité des environnements et des contraintes de mise en oeuvre, différentes gammes de profils ont été déterminées.

Ces gammes mettent ainsi à la disposition du poseur la meilleure solution technique adaptée au projet. La structure existante, l'application, les dimensions de panneaux et le type de maille sont alors les éléments entrant en compte dans la sélection des profils.

 

Pour connaître en détail les caractéristiques de chaque gamme, rendez-vous dans la rubrique Systèmes de fixation de l'Espace Pro.

 

Confluant 1Bis : la mise en oeuvre rapide et efficace des mailles.

Réalisé en juin 2005, ce projet est caractéristique des avantages de mise en oeuvre du principe Fusiomesh. Tout d’abord, les panneaux n’étaient pas parallèles, le bas de la maille suivant un biais différent de celui de la partie haute.
De plus l’architecte était soucieux de rendre les fixations les plus discrêtes possibles. L'entreprise à ainsi simplement utilisé une tige filetée et 3 écrous pour assurer le réglage et la tension de la toile.

Projet Confluant 1Bis - Fixation des mailles en partie basse directement dans le béton, sans chape ni ressort.

Le marriage de différents aciers sans couple électolytique

Outre la résistance accrue que la résine bi-composants permet lors de la tension des mailles, celle-ci joue également le rôle d'isolant entre la toile d'inox et les profils. Cette qualité permet d'assembler des aciers d'alliages différents sans risque de couple électrolytique.

Ainsi, des profilés en inox peuvent biensûr être utilisés, au même titre des plats en acier traité ou thermolaqué. Le choix de le l'alliage peut dès lors être affiné en fonction de l'environnement dans lequel sera mise en oeuvre la toile, de l'aspect esthétique souhaité, mais également en s'adaptant aux contraintes budgétaires.

Cette propriété ajoute ainsi à l'efficacité et à la simplicité de mise en oeuvre de Fusiomesh l'aspect économique.

Inox 316L ou 304L
Acier traité

>> retour en haut de la page
>> retour à la page news

vous êtes ici : accueil > news > Fusiomesh 2005 © gkd team france